Doit-on faire une vidéo pour son cabinet d’avocat ?

Posted by | septembre 17, 2014 | Non classé | No Comments

Les vidéos fleurissent de plus en plus sur les sites internet des cabinets français. A l’aube de la publication du décret autorisant le recours à la publicité*, et lorsque l’on n’a pas le budget pour lancer une grande campagne, se pose la question de la mise à disposition de vidéos via son site internet. En effet, elles constituent un levier moins onéreux d’optimiser sa visibilité, mais comment y parvenir ? Il existe aujourd’hui plusieurs formats de vidéos sur les sites des cabinets français, pour l’essentiel on y trouve des vidéos de présentation, des vidéos liées à un évènement (vœux annuels, récompense, etc.)  et des vidéos expliquant un point de droit relatif à leurs domaines de compétence.

Les vidéos de présentation, s’assimilent davantage à des petites publicité, comme la vidéo très moderne de Me Boris Khalvadjian :

Ou celle, beaucoup plus institutionnelle du cabinet Fisher Tandeau de Marsac Sur & associés disponible ici

Les vidéos liées à un évènement ont une vocation par nature éphémère, en voici un bon exemple :

Certains cabinets d’avocats proposent sur leurs sites des vidéos présentant leur structure ou expliquant un point de droit en particulier. Par exemple celles de la Capstan TV :

Pourquoi faire une vidéo ?

La première motivation est de moderniser et de dynamiser l’image d’un cabinet. En effet, une vidéo réussie peut donner un véritable coup de jeune à l’image du cabinet. De plus, produire une vidéo de présentation est une excellente occasion de communiquer auprès de vos clients et prospects. Mais c’est à double tranchant : la vidéo aura un effet loupe. Attention donc à produire une vidéo de qualité, et à éviter le côté « fait maison », qui aura l’effet inverse et pourra considérablement ringardiser votre image.

La deuxième motivation est d’améliorer la visibilité du cabinet sur internet. La vidéo est le contenu le plus vu sur internet. En arrivant sur une page, l’internaute, s’il a le choix entre une vidéo ou un texte cliquera souvent machinalement sur la vidéo puisque l’accès au contenu par ce support est plus aisé. Le contenu de la vidéo aura donc plus de chances de parvenir au visiteur que celui des articles disponibles sur le site. Mais personne ne pourra accéder à votre vidéo si elle n’est pas référencée correctement. Le référencement est un point essentiel de la production de vidéos pour votre cabinet. Rien ne sert d’investir sur ce support si personne ne visionne le résultat.

Quel format choisir ?

Vidéo de présentation, vidéos liées à un évènement ou interviews sur un point de droit ?
La troisième option est à privilégier si l’on veut optimiser les vues sur cette vidéo. En effet, votre vidéo aura plus de chances de parvenir dans les résultats des moteurs de recherches si elle répond à une question que se pose l’internaute (et si la vidéo est bien référencée). De plus, la vidéo d’information est un bon pretexte pour communiquer auprès de vos clients et contacts et ainsi renforcer votre image d’expert.

La vidéo de présentation, et celle qui est liée à un évènement, si elles sont de bonne qualité, pourront être un atout supplémentaire pour rassurer les clients existants et les cibles qui effectuent une recherche sur votre cabinet via un moteur de recherche, donc qui vous connaissent déjà. Ce format ne permet pas de se faire connaître du public qui ignore votre existence.

Votre choix dépendra donc du but recherché : rassurer les clients, informer sur un évènement ou toucher de nouvelles cibles. L’interview sur un point de droit lié à votre expertise permet de répondre aux exigences de visibilité et de renforcement de l’image auprès des clients, donc si vous devez faire un choix, préférez plutôt ce format à un autre.

Si je suis interviewé par la télévision ?

Au moment de la diffusion, vous pouvez demander à vos collaborateurs et vos proches comment ils vous ont trouvé. Si les retours sont positifs, n’hésitez pas à mettre l’extrait sur votre site internet. C’est une vidéo qui ne vous aura rien coûté et qui vous présente comme un expert dans votre domaine de compétences. Évitez toutefois de demander aux journalistes de vous donner l’extrait, ils n’en ont souvent pas le temps. Vous pouvez vous adresser à un prestataire vidéo qui s’en occupera pour vous.

* http://www.legifrance.gouv.fr/affichLoiPubliee.do?idDocument=JORFDOLE000027383756&type=echeancier&typeLoi=&legislature=14